Ray Lema

& Orchestres Symphoniques

Ray Lema : « il est important que nos musiciens qui ont l’habitude simplement d’appuyer sur les touches des samplers des synthétiseurs lorsqu’ils désirent des sons de cordes, puissent entendre et comprendre la puissance et la beauté de vrais violons et de vrais violoncelles ! Il est important également, dans l’Afrique d’aujourd’hui, que nos musiciens rêvent aussi de composer des oeuvres qui pourront être jouées par des orchestres symphoniques, à Paris, à New York, à Londres … et dans l’absolu je rêve que cela puisse déclencher des vocations d’instrumentistes, de chefs d’orchestre et qui sait, donner l’envie à nos dirigeants de mettre en oeuvre la création de tels orchestres».

Dans le cadre de l’Année de la France au Brésil, Ray LEMA est invité par le Jazz Sinfônica de São Paulo à réaliser deux concerts fin Mai 2009 insérés dans la programmation officielle de la commémoration. Le Maestro João Mauricio GALINDO vient à Paris fin décembre 2008 rencontrer Ray LEMA afin de parler des oeuvres , des arrangements et du déroulement du concert.

C’est le coup de foudre immédiat entre le compositeur africain et le Maestro brésilien. Au cours des conversations Ray LEMA dessine une courbe qui selon lui devrait représenter le schéma du déroulement du concert. João Mauricio GALINDO s’en empare, et de retour au Brésil, écoute 110 morceaux de Ray LEMA parmi lesquels il choisit 13 pièces sur lesquelles travaillent trois arrangeurs. Les concerts, enregistrés en live, donneront lieu à la sortie d’un CD/DVD (2011- One Drop/Rue Stendhal).

 

Ray LEMA retournera régulièrement au Brésil interpréter ses oeuvres, à São Paulo, pour différentes occasion (Anniversaire de la ville, Nuit Blanche…) mais également au grand festival de musique classique de Campos de Jordan, à Salvador de Bahia où encore pendant les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, avec le Symphonique du Brésil sous la baguette du Maestro James LEE.

Pour Ray LEMA, le rêve est devenu réalité, il joue désormais avec des orchestres du monde entier. En France les concerts ont été présentés avec l’Orchestre Universitaire de Brest pour le Festival du Bout du Monde et au Quartz (2013) sous la direction du Maestro Jean-Philippe BRUN. En 2014, c’est en Chine pour commémorer 50 ans de relation diplomatiques avec la France, qu’il est invité à jouer avec l’Orchestre Philharmonique de Wuhan, sous la direction du Maestro James.P LIU.

Ses dernières expériences symphoniques le mènent en janvier 2018 à Cuba où il présente son répertoire pour le Festival International de Jazz de La Havane, avec l’Orchestre Philharmonique Duchêsne Cuzan de l’Insituto Cubano de las Artes (ISA), sous la baguette de son fidèle ami et complice, le Maestro João Mauricio GALINDO. L’enthousiasme, l’énergie et le professionnalisme des jeunes musiciens  touchent particulièrement les deux hommes qui décident avec la directrice du département musique de l’Institut, d’établir une collaboration régulière. Ray Lema et João Maurico Galindo seront de nouveau à l’ISA en janvier 2019 pour préparer un nouveau répertoire symphonique.

Festival de Jazz de la Havane - @2018
Ray Lema & UBO - Maestro Jean-Philippe Brun
Maestro João Mauricio Galindo & Ray Lema
Ray Lema @Wuhan (Chine) - Maestro JamesP.Liu
Fermer le menu